Author Archive admin

Byadmin

CONFERENCE DU VENDREDI 07 FEVRIER 2020

En France, le littoral est protégé par la loi relative à l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral. L’objectif est de préserver le patrimoine naturel, la biodiversité, les équilibres biologiques et la végétation. Pour cela l’urbanisation est particulièrement réglementée sur le littoral.

En Martinique, le littoral est particulièrement convoité, d’autant qu’elle accueille l’essentiel des activités touristiques et économiques, alors que de plus en plus de riverains souhaitent habiter la frange côtière.

Ainsi la tentation de privatiser le littoral est donc grande. Se pose véritablement la question de savoir comment protéger et aménager durablement et raisonnablement, le littoral.

Le professeur Pascal SAFFACHE, assisté de Mademoiselle Audrey PASTEL doctorante en aménagement de l’espace, vont nous présenter les caractéristiques physiques du milieu, les activités qui le perturbent, et les nouvelles modalités de gestion de l’espace.

 

Raymond AUTEVILLE Avocat à la Cour

Ancien Bâtonnier de l’Ordre

Président de l’IDHM.

 

IDHM INVITATION CONFERENCE DU 07 FEVRIER 2020


IDHM DOCUMENTATION CONFERENCE DU 07 FEVRIER 2020
Byadmin

INVITATION CONFERENCE DU 10 janvier 2020

L’intelligence artificielle (IA, ou AI en anglais pour Artificial

Intelligence), c’est l’ensemble des moyens techniques mis en œuvre pour permettre aux machines d’imiter une forme d’intelligence réelle.

Les ordinateurs sont de plus en plus puissants et gèrent de plus en plus de

tâches à la place de l’homme: les véhicules deviennent autonomes, des

inscriptions administratives se font sur des plateformes électroniques qui gèrent

tout ; les blockchains permettent désormais de sécuriser et de dématérialiser des

transactions ; on parle même de justice prédictive ;la sécurité est organisée à

partir de reconnaissance faciale ;les smartphones reçoivent et communiquent ,à

notre insu , une multitude d’information sur la vie privée de leurs utilisateurs.

L’intelligence artificielle rend souvent de grands services à l’homme et à

la société, notamment en médecine, mais elle est aussi utilisée à des fins plus

contestables, comme la surveillance généralisée ou la « notation sociale », en

Chine, ou le projet d’une justice entièrement rendue par ordinateur.

Nombreux sont ceux qui ont mis en garde contre les risques d’atteinte à la

vie privée, les risques de discrimination, les risques de manipulation de

l’information et d’atteinte à toutes sortes de libertés et aux droits fondamentaux

de l’homme.

Faut-il donc réellement s’alarmer ? Quelle est la part de fantasme des

scénarios alarmants et alarmistes quant à notre futur ? N’existe-t-il pas un

équilibre entre protection des droits de l’homme et l’intelligence artificielle ?

Voici quelques-unes des questions qui seront abordées. Bien entendu la

conférence n’apportera pas de réponses à toutes questions, mais éveillera les

consciences sur un sujet capital.

 

Raymond AUTEVILLE Avocat à la Cour

Ancien Bâtonnier de l’Ordre

Président de l’IDHM.

 

Byadmin

LA LIBERTE D’EXPRESSION N’AUTORISE PAS A INSULTER LA FOI D’AUTRUI

Une foule particulièrement nombreuse s’était déplacée pour assister à cette conférence!
Un moment fort du cycle 2015-2016.

Byadmin

EN FINIR AVEC LE RACISME

Voir cette conférence >

Byadmin

03 Mai 2013 – L’ENTREPRISE, QUELLE MISSION CITOYENNE EN MARTINIQUE ?

03 Mai 2013 - L'ENTREPRISE, QUELLE MISSION CITOYENNE EN MARTINIQUE ?

Vendredi 3 Mai 2013

Programme non-communiqué.

Intérêt de la conférence non-communiqué.

Allocution du Président non-communiquée.

Texte de la conférence non-communiqué.

L’IDHM accueille

 

Marcel OSENAT

Marcel OSENAT

Chef d'entreprise, Membre du Conseil Economique et Social National

ESPACE TELECHARGEMENT

Byadmin

19 avril 2013 – EMBALLEMENT, EXCES ET DEMESURE DANS LES SOCIETES CONTEMPORAINES

19 avril 2013 - EMBALLEMENT, EXCES ET DEMESURE DANS LES SOCIETES CONTEMPORAINES

Vendredi 19 avril 2013

Programme non-communiqué.

Intérêt de la conférence non-communiqué.

Madame la Directrice de l’I.E.J.,

 

Mesdames & Messieurs,

 

Mesdames & Messieurs les Etudiants,

 

Chers Présidentes & Présidents des Associations

amies, AMARHISFA, Clubs SOROPTIMIST

 

Chers Membres de l’Institut des Droits de l’Homme de la Martinique,

 

 

Je voudrais, avant tout, saluer et remercier Monsieur OZIER LAFONTAINE, qui honore ce soir, une promesse, qu’il m’a faite de longue date.

 

Notre réflexion de ce soir, portera sur l’emballement des consciences, l’excès des pratiques sociales, et la démesure des actes individuels, dans les sociétés contemporaines.

 

Vaste programme !!

 

Grâce à vous, Monsieur OZIER LAFONTAINE, nous tenons notre Conférence transversale de notre cycle des Conférences sur les Libertés et les Droits Fondamentaux, puisque le thème retenu touche à la philosophie, la sociologie, à l’économie, et au droit.

 

Applaudissons Monsieur OZIER LAFONTAINE, comme il se doit.

 

 

 

Mesdames et Messieurs,

 

 

Que dire pour introduire un tel sujet, tant il est d’une actualité brûlante.

 

 

 

 

La simple observation de l’actualité, de ces derniers jours, illustre fort bien le sujet.

 

Alexis METAIS, au nom de l’INSA de Lyon, a publié une étude, qui rappelle, de manière opportune, une analyse de Tocqueville, dans « De la Démocratie en Amérique » (1840).

 

« … L’individu ne s’oppose pas à la société. L’individualisme… n’est pas un processus qui détruit la société au profit de l’individu, mais c’est un processus qui conduit à la formation d’une nouvelle société, une société plus individualiste, dans laquelle l’individu a une place centrale… ».

 

Dans cette conception, la société est individualiste, en ce qu’ elle reconnaît, que chaque individu a une identité propre dès sa naissance, et que le but de la société est d’apporter le bien-être et le respect des droits de chacun.

 

Cette conception, qui n’est pas éloignée de celle de ROUSSEAU, a été battue en brèche par le libéralisme.

 

Le libéralisme sévit de plus en plus dans les sociétés contemporaines, tant sur le plan social, qu’économique.

 

Dans le libéralisme, l’individu s’affranchit des règles sociales communes, pour effectuer ses propres choix.

 

Et, l’on entend affirmer avec force « … ce n’est alors plus à l’individu de se conformer à la norme sociale, mais c’est aux modèles sociaux d’évoluer avec l’individu… » Alexis MATAIS : Pourquoi la société moderne devient-elle plus individualiste (INSA Lyon).

 

Et, c’est la porte ouverte à tous les excès.

 

D’où la pertinence de notre réflexion de ce soir :

 

« Emballement, excès et démesure, dans les société contemporaines ».

 

 

Avant d’entendre Monsieur OZIER LAFONTAINE, je cède la parole, comme d’usage, à Madame la Directrice de l’I.E.J. Martinique.

Texte de la conférence non-communiqué.

L’IDHM accueille

 

Monsieur OZIER-LAFONTAINE

Monsieur OZIER-LAFONTAINE

ESPACE TELECHARGEMENT